Business model generation, mode d’emploi.

image illustrant le BMGLe canevas du Business Model Nouvelle Génération a été mis au point par une communauté de plusieurs centaines d’acteurs à travers le monde. Il offre une grille de questionnement particulièrement propice à la créativité. Il permet d’optimiser les propositions de valeurs que votre entreprise ou future entreprise pourrait offrir, améliorer l’efficience économique et mettre à jour des synergies intéressantes.

Comment utiliser le canevas ?

Pour accéder au meilleur potentiel d’inspiration, je vous recommande de travailler dans le Bien-Être (tel que l’entend la Méthode SANE, pour plonger votre corps et votre Mental dans les meilleures dispositions de réussite).
Si possible, faites l’exercice en groupe pour créer un cerveau collectif. Prenez une grande feuille sur laquelle rapporter les cases du canevas (voir illustration) et laissez aller votre imagination pour répondre aux différentes questions.

Vous pouvez commencer par n’importe quelle case du canevas et aller de l’une à l’autre au fur et à mesure que les idées apparaissent. Les questions appellent des réponses qui appellent de nouvelles questions ou de nouvelles hypothèses, notez-les sans les juger. Vous ferez du tri le moment venu, après avoir laisser s’exprimer votre créativité.

image du Canevas Business model generation mode d'emploi

 

Quelle est votre proposition de valeur ?
Vous avez identifié un vide sur le marché, un besoin non satisfait et vous avez une idée pour répondre à cette demande (sous forme de produit ou de service). Idéalement cette idée pourrait inclure un avantage concurrentiel, quelque chose qui apporte un supplément de valeur par rapport aux offres existantes. Votre valeur ajoutée associée à votre unicité peut se noter ainsi : je propose tels services ou produits en réponse à tel besoin (dans les termes des clients).

Dans la case ‘’segment client’’ notez tous ceux à qui vous pourriez rendre service. Qui pourrait être intéressé par votre proposition de valeur ? Il est utile de définir votre cible client. Quelles pourraient être vos différents segments de clientèle, les principaux et ceux qui pourraient jouer un effet de levier, en inspirant les autres par exemples. Pensez à ceux que vous servez directement et indirectement (en tant que consommateur et en tant que citoyen par exemple). Les clients peuvent être utilisateurs et/ou des payeurs (exemple enfant/parent). Notez également ceux qui peuvent être des prescripteurs de vos services ou de vos produits, Ceux qui influencent vos clients pourraient devenir des partenaires intéressants.

Quels sont les types de relations que vos clients souhaitent avoir avec vous, avant pendant et après l’achat ? Réfléchissez à la manière de communiquer avec eux mais aussi à la manière dont votre communication pourrait améliorer la valeur perçue par les clients et renforcer le lien entre votre client et votre entreprise.

Les canaux de distribution définissent les moyens par lesquels vous délivrez la valeur à vos clients. On distingue principalement les canaux directs (colis, emails, boutique en propre etc.) et les canaux indirects (partenaires, etc.). Quels sont les canaux les plus intéressants pour vous et pour vos clients ?

Les activités clés correspondent aux tâches que votre entreprise doit accomplir pour délivrer votre proposition de valeur à travers votre produit ou votre service. En d’autres mots, quelles sont les activités qui font vivre votre modèle économique ?

Les ressources clés sont les éléments indispensables pour produire votre proposition de valeur. Si vous utilisez le canevas pour imaginer une nouvelle entreprise ou une nouvelle offre prenez le temps de lister toutes les ressources dont vous disposez y compris vos expériences et compétences annexes ainsi que celles de vos associés, vous pourriez découvrir des ressources pour enrichir encore votre proposition de valeur.

Vos partenaires sont les acteurs qui vous aident dans votre business. Ils peuvent jouer le rôle de canal et vous amener plus de clients (des affiliés par exemples !) mais ils peuvent également vous aider à réduire vos coûts (coûts de production, de transport, etc.).
Un conseil : ne limitez pas vos partenaires à ceux qui peuvent vous apporter plus d’argent. Choisissez des partenaires qui pourront également simplifier la structure de votre business. N’oubliez pas que le but de votre entreprise est de la faire travailler pour vous et pas l’inverse. Identifiez tous ceux qui pourraient vous aider à déléguer.

Quels sont les coûts à prévoir pour être en mesure de délivrer votre proposition de valeur. Pensez à distinguer ce qui est indispensable ou non à la création de la valeur perçue par vos clients. Comment pourriez-vous améliorer la structure des coûts ? Par exemple, quels pourraient être les coûts mutualisables avec des partenaires ? Ah… et qu’est-ce que ces partenaires pourraient apporter à votre offre ?

Quels flux de revenus vos clients sont-ils prêts à vous adresser, pour quelles valeurs et par quels moyens ? Quels pourraient être les flux de revenus complémentaires ?

Vous avez fait le tour du canevas ? Quelles sont les principales idées ? Quelles sont les pistes ? De quelles informations auriez-vous besoin pour pousser un peu plus loin encore la réflexion ? Allez prendre l’air, célébrez cette belle session de travail et laissez décanter. Revenez sur votre canevas dans quelques temps… Il a encore des choses à vous dire !

 

Pour aller plus loin :

Au printemps 2017, ateliers dans le cadre du cycle « Entreprendre », journées de formation et de création (à Paris, dates à confirmer) Pour info et inscription

Pour revoir la présentation sur ce sujet faite à l’occasion du séminaire « Transformez vos finances en abondance » Cécile Henriques Optimiser votre offre-08/2014

A lire également :

Business model generation, mode d’emploi

Communiquer : faire (re)connaître son expertise

 

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes autres questions ou partage.